Thézan  des  Corbières

Compte-rendu des Séances du Conseil Municipal
Réunion d' information du 14 Novembre 2008

REUNION D’INFORMATION DU VENDREDI 14 NOVEMBRE 2008

AU FOYER MUNICIPAL

 

 

MESDAMES, MESSIEURS, CHERS CONCITOYENS

 

Je vous souhaite la bienvenue et vous remercie sincèrement de votre présence à cette réunion que nous avons voulue pour vous informer de la vie de notre village et surtout de son avenir.

Dans notre plan d’action nous nous sommes engagés à rendre compte périodiquement à la population de notre activité, et de puiser dans le débat qui ne manquera pas d’avoir lieu les éléments nécessaires à la poursuite de notre action.

C’est notre conception de la démocratie et nous nous y tenons.

Nous avons accédé aux responsabilités le 15 Mars 2008, le budget n’était pas voté. Nous l’avons donc voté, mais avec des marges de manœuvre réduites qui n’autorisaient pas des actions d’envergure.

Pour nous les trois trimestres de 2008 qui nous incombent auront été marqués par une volonté de maîtriser les coûts, d’organiser de manière rigoureuse notre action afin de préparer les exercices suivants et les réalisations nécessaires pour l’entretien régulier de nos infrastrctures..

Nous avons rigoureusement suivi les dépenses de carburants et de combustibles

Par exemple d’avril à septembre 2007 la dépense mandatée au titre des carburants était de 2 282.64 € alors que pour la même période de 2008, et en dépit le l’envolée des cours nous avons mandaté seulement 1 512.56 €.

En matière d’assurances nous avons mis en concurrence la compagnie détentrice des contrats avec deux autres. A garanties égales nous allons passer d’une prime de 6 500€ à seulement 2 500 €.

A la suite de la fermeture, par la commission départementale de sécurité, du foyer municipal, nous avons passé un contrat avec la société SOCOTEC afin de suivre chaque année l’ensemble des bâtiments communaux, et d’effectuer en cas de besoin les travaux nécessaires afin que nos immeubles soient toujours aux normes et que la mésaventure d’une fermeture brutale ne nous arrive plus.

Nous avons réparé la partie finale du chemin du SAULT qui n’était plus carrossable pour un coût de 16 000 €

Nous nous efforçons autant que faire se peut d’assurer la propreté du village, mais notre action pourrait être plus efficace si elle pouvait s’appuyer sur davantage de civisme.                  

Nous avons assumé d’importantes dépenses pour réparer des dégâts provoqués par de nombreux actes de vandalisme.

Avec les employés communaux aidés par un agent qualifié mis à disposition par la communauté des communes nous avons fait démolir le toit du hangar de la cour d’Artos qui présentait des risques importants au regard de la sécurité des personnes.

Nous sommes intervenus pour réparer en régie une partie du réseau d’assainissement sur la place du Marché.

Nous avons résorbé après intervention des services du Conseil Général trois fuites très importantes sur le réseau d’eau potable.

Le monument aux morts a été réaménagé par nos employés communaux.

Le terrain de tennis qui était à l’abandon a été réhabilité et les abords de la rivière débroussaillés par les employés communaux également.

 

Nous avons pris toutes les dispositions nécessaires pour le moment venu, pouvoir utiliser le captage de PRAT DEVES, aux fins de distribution d’eau à usage agricole exclusivement.

Compte tenu de la persistance de la sécheresse nous avons pris très rapidement les mesures draconiennes pour mieux gérer la ressource, supprimer un point de distribution gratuite qui représentait un volume considérable, gérer au plus près les deux autres points afin de limiter les déperditions.

L’objectif a été atteint et nous avons passé l’été sans difficulté et sans recourir comme nombre de nos voisins à un approvisionnement de notre réservoir par camion citerne avec les coûts de transports qui en découlent.

Nous avons mis en œuvre le renforcement du réseau électrique desservant le domaine de Grange neuve. Les travaux doivent, selon ERDF être terminés avant la fin de l’année.

L’année 2008 se termine et pour 2009 l’état des équipements de notre village nous contraint à impulser un tout autre rythme.

La carte communale est en phase d’approbation finale. Elle a été déposée par mes soins le 14 octobre et l’autorité de tutelle dispose de deux mois pour la rejeter ou l’approuver. Sans préjuger de la décision finale il convient de se préparer à faire face aux demandes de constructions qui vont être déposées.

Sur le seul secteur de l’eau et de l’assainissement nous devons impérativement réaliser les travaux suivants :

Réhabilitation du réseau d’assainissement de la couverte au bas de la rue du four communal (travaux a exécuter sur les recommandations du diagnostic du réseau d’assainissement effectué dans la cadre de l’élaboration de notre document d’urbanisme). En incluant le traitement des branchements en plomb du secteur le montant estimatif des travaux est de 182 000 €. Nous avons déposé une demande de subvention à l’agence de l’eau et au Conseil Général et nous attendons le résultat.

Les lits de séchage de la station d’épuration étant depuis longtemps hors service, il convient de les réhabiliter pour réduire considérablement les volumes d’épandage des boues résiduelles. Montant estimé 52 563 €. Les financements ont été demandés à l’agence de l’eau et au Conseil Général.

Une étude sur la gestion des boues nécessaire pour déterminer la nature des terrains où elles peuvent être épandues est en cours. Montant estimé 11 762 €. Les financements habituels ont été déposés.

Dans le secteur de l’eau potable il convient de réaliser le réservoir de Poursan. Ce projet lancé par la précédente municipalité est estimé à 190 439 € et les financements obtenus par l’ancienne équipe s’élèvent à 28 582 €. Cette réalisation est nécessaire pour renforcer la pression de l’eau dans la partie ouest du village.

Pour notre part, dans ce domaine, nous avons sollicité un financement de l’état au titre de la DGE.

Nous avons également étudié la mise en place d’un point de distribution d’eau à usage agricole à partir de la ressource captée à PRAT DEVES. Le montant estimatif est de 41 951 €. Nous avons déposé une demande de financement auprès de l’agence de l’eau et du Conseil Général. Nous attendons le résultat.

Sans préjuger, et sans attendre les financements sollicités il faut passer en 2009 au stade de la réalisation. Aussi il conviendra de réaliser un emprunt de 300 000 €. Une simulation effectuée pour un taux fixe de 6% sur 30 ans fait apparaître un montant de l’annuité de 17 672 € . Le budget d’eau et d’assainissement devant s’équilibrer en recettes et dépenses, il convient de répercuter sur 400 compteurs le montant de l’annuité de remboursement de l’emprunt soit une incidence de 44 €. Selon une clé de répartition de 60% sur l’abonnement et 40% sur la consommation les tarifs applicables au 01/01/2009 seraient de 51 € pour l’abonnement au lieu de 25€ et 1.30 € le m3 d’eau .et d’assainissement au lieu de 1€ actuellement.

 

En ce qui concerne le budget général nous allons réhabiliter la Cour d’Artos dès le début 2009. Le montant estimé des travaux est de 210 000 €. Nous avons demandé à la région de réactiver une subvention qui était tombée en déshérence au cours des années précédentes. Nous pourrons obtenir 30 à 40 % de cette collectivité. Par ailleurs nous avons sollicité l’octroi d’une subvention DGE.

Par ailleurs des travaux importants doivent être réalisés sur certaines rues du village particulièrement sinistrées.

Aussi il conviendra de prévoir sur le budget 2009 un emprunt de 150 000 € soit une annuité de 10 892 € qui induira un ajustement de la fiscalité locale.

 

Même si nous sommes contraints d’engager des dépenses importantes avec les conséquences que je viens d’évoquer, soyez assurés que nous mettons tout en œuvre pour essayer de procurer à la commune des ressources importantes et durables. Nous menons actuellement une action afin de doter la commune d’une ferme photovoltaïque dont les ressources fiscales notamment la taxe professionnelle, mettraient notre commune à l’aise pour réaliser tous les équipements qui lui font cruellement défaut.

 

 

 Retour page index des séances



RETOUR AU MENU PRINCIPAL

 

  Diffusion sur Internet :   Henry Coulondou