lien vers le bulletin n°1

 

Le Bulletin du Maire N° 2 - Février 2015

 

Chères Thézanaises, chers Thézanais,

 

L’année 2014, première année de notre mandat, a été à la fois enrichissante et laborieuse et ce à tout point de vue. Voici en chiffres quelques uns des résultats que nous avons obtenus :

 

1.    Budget principal, appelé M14 dans le langage savant de la comptabilité publique :

 

Comme nous vous l’avions expliqué en détail dans le Bulletin n°1, toute l’équipe s’est employée à faire diminuer au mieux les frais de fonctionnement et les résultats sont au rendez-vous. Jugez-en par vous-mêmes avec les chiffres suivants, arrondis au millier d’Euros :

 

-        Commencé avec un déficit de 211 000 Euros sur la section d’investissement, nous avons en 9 mois divisé par plus de deux ce déficit en le ramenant à 82 000 Euros.

 

-        Ceci a été possible grâce aux économies réalisées en majeure partie en section de fonctionnement qui ont permis d’obtenir, par rapport aux dépenses, un excédent en recettes de 95 000 euros.

 

A noter que si la vente de la maison sise avenue de la Mer s’était conclue, le budget principal aurait été totalement apuré. Une promesse de vente avait été signée courant novembre 2014 mais la banque n’a pas accordé le crédit demandé par l’acheteur. Cette maison a été aussitôt remise à la vente dès décembre 2014.

 

Nous continuerons nos efforts pour gérer ce budget principal en « bon père de famille », c’est-à-dire en serrant les dépenses au maximum et en  recherchant de nouvelles sources de recettes qui ne soient pas des augmentations de taxes ou de nouvelles taxes.

 

Ainsi, depuis le 1er janvier 2015, tous les bureaux du bâtiment de la Communauté des Communes sont loués : deux nouveaux locataires professionnels sont venus s’ajouter au SMAR : les Arômes Saint Estève et Via Corbariensis.

 

Au total, cela génère un revenu annuel pour la commune de 12 000 Euros.

 

Et depuis le mois de décembre 2014 le hangar du lieu dit « la Gare » est loué à la société SEBAMECA pour une activité de mécanique automobile, générant une recette annuelle de 7 200 Euros en plus du service professionnel  auquel  les Thézanais peuvent faire appel pour leur véhicule personnel ou professionnel  sans avoir à se déplacer dans une autre commune.

 

Nous avons aussi réuni toutes les informations nécessaires pour le projet d’extension du lotissement FALCOU sur le budget de la commune.

 

 

2.    Prix de l’eau

Nous appliquons le principe de transparence totale concernant les emprunts (dates des crédits, subventions,…) sur la commune de Thézan des Corbières.

 

2.1.          Emprunts :

 

A ce jour les deux plus lourds emprunts en cours pour l’eau sont ceux de la réhabilitation du réseau rue Four communal en 2009 (250 000€ sur 35 ans) et de la construction réservoir de Poursan en 2010 (350 000€ sur 30 ans).
 

 

 

Un des premiers chantiers traité par la nouvelle équipe municipale a été la renégociation de l’ensemble des emprunts souscrits au Crédit Agricole par notre commune.

 

Dès le 16 avril 2014 nous avons pris rendez-vous et le 25 avril nous rencontrions M. Beaux, notre correspondant au Crédit Agricole, en charge du suivi des emprunts les plus importants, les plus longs et les plus couteux, à fin d’entamer une renégociation des taux à la baisse.

 

Deux problèmes majeurs sont aussitôt apparus :

 

Les taux renégociés ne seraient pas significativement intéressants car il s’agit d’emprunts à taux fixes : les Collectivités locales, c’est-à-dire les communes, ne peuvent pas bénéficier des mêmes taux que les particuliers ou les entreprises, elles sont obligées d’emprunter à des taux bien plus chers.

 

Pourquoi ?

 

Parce qu’elles n’ont pas le droit d’avoir de comptes en banque : toutes les liquidités des collectivités locales sont obligatoirement déposées  auprès de l’Etat.

 

Quand un particulier ou une entreprise emprunte, le taux de leur emprunt est plus intéressant que celui de la commune car la banque a déjà gagné de l’argent en leur facturant des frais sur opérations ou sur tenue de compte ou des agios  et  en utilisant l’argent de leur compte grâce aux jours de valeur qu’elles appliquent sur les montants passant au débit ou au crédit ou sur leurs éventuels comptes d’épargne.

 

Quand une Commune emprunte, la banque doit y gagner et là elle n’a d’autre choix que d’appliquer un taux plus élevé, sa seule source de revenu avec ce type de clientèle.

 

a-     Les pénalités de remboursement anticipé (applicables aux emprunts à taux fixes) annulaient tout bénéfice d’une renégociation comme l’indique le tableau ci-dessous :

 

Montant Nouvel emprunt

 

Indemnités de remboursement anticipé

Montant de tous les anciens emprunts à rembourser au CA

Total à emprunter au nouveau taux

 

152 183,08€

845 434,58€

997 617,66€

 

 

Le tableau d’amortissement du nouvel emprunt (997 617,.66€) montrait qu’au final nous aurions payé plus d’intérêts à la fin de ce nouvel emprunt car le différentiel de taux ne compensait pas les pénalités de remboursement anticipé, donc pas de renégociation possible.

 

Cependant depuis les taux ont continué à baisser et nous allons à nouveau prendre rendez-vous avec le Crédit Agricole et nous contacterons aussi deux autres banques habilitées à prêter aux collectivités locales.

 

2.1           Baisse du prix de l’eau :

 

1.1.1.   Baisse du prix de location du compteur

 

Baisse de 15€ uniquement sur chaque compteur habitation principale (désormais à 60€ soit 20% de baisse) è coût pour la commune estimé à 6 000€/an.

 

1.1.2.   Baisse du prix du m3 d’eau

 

Le résultat de la section de fonctionnement du budget  « Eau » de Thézan des Corbières pour 2014 (M49) est positif de 51 686,04 Euros ce qui nous permet d’étudier une baisse du prix de l’eau.

 

A l’aide d’un logiciel dédié, nous allons simuler plusieurs scenarii pour optimiser cette baisse.

Nous tenons à ce que toute baisse effectuée reste acquise :

 

Dans la mesure où nous gardons une réserve financière pour des travaux de réparation et d’amélioration de la station d’épuration (lits de séchage, abattage de 45 cyprès qui soulèvent les lits, moteur aérateur hors d’usage,…) cela nous oblige à rester prudents de façon à ne pas avoir à revenir en arrière dans les prochaines années car nous ne voulons plus recourir à l’emprunt au budget M49 « EAU ».

 

 

3.    Travaux d’entretien communaux

 

3.1.        Tracto pelle

 

Subvention :

 

Le mardi 14 octobre 2014 nous avons participé à la réunion organisée par Madame Rivière, Maire de Tournissan, concernant l’achat d’un tracto pelle pour lequel la commune de Tournissan a obtenu une subvention de 20 000€.

 

Madame Rivière a proposé de déduire cette subvention du prix d’achat d’un NEW LAND neuf et via mutualisation d’achat de faire bénéficier d’autres communes de ce prix très attractif - 58 000€ TTC au lieu de 78 000€ TTC – sur lequel aussi une partie de la TVA sera récupérée dans deux ans (15,482%) par les communes participantes.

 

Après avoir vérifié avec M. Ferras (Comptable Public de la Trésorerie de Durban) la régularité du montage de cet achat mutualisé, nous avons signé courant janvier 2015 une Convention de mutualisation avec les communes de Tournissan, Lagrasse et Saint Pierre des champs : chaque commune paiera 14 500€ TTC sur lesquels elle récupèrera 15,482% de TVA dans 2 ans. A noter qu’aucun emprunt n’a été contracté.

 

Désormais la commune de Thézan des Corbières bénéficiera, tous les 2 mois, d’un tracto pelle à temps complet pendant 15 jours, soit 90 jours/an.

 

Sachant que la location d’un tracto pelle à PHOTOCOMEX nous coutait 160€ HT par jour cet achat sera vite amorti en temps et en argent et l’entretien de la commune sera optimisé.

 

 

3.2.        Chemin du Sault 

 

Le mardi 14 octobre 2014 nous avons assisté à la réunion à Mouthoumet en présence de M. Baro, vice-président en charge de l’aménagement rural au Conseil Général de l’Aude concernant les travaux d’intérêt communautaire.

Il s’agit de la participation du Conseil Général aux subventions (30%), un seul dossier financé par commune et par an.

 

Une décision favorable de M. Maïque concernant les travaux du Chemin du Sault a été donnée à la Communauté des Communes Lézignanaise.

 

4.    Vie de la commune

 

Suite à la fermeture de la boulangerie M. Mestre boulanger à Talairan a installé un dépôt de pain à l’épicerie de M. Gaubet.

 

5.    Remerciements

 

-        A Jean-Louis Miquel qui a assuré sans frais pour la commune l’animation musicale du Téléthon (recette de 580€ récoltée en faveur de la recherche) et du gouter des Anciens,

-        A René Aucque et à son équipe de bénévoles qui préparent toujours dans la bonne humeur et avec talent les repas et les apéritifs communaux,

-        A l’équipe technique communale qui a évité de gros dégâts lors des intempéries en anticipant la coupe des branches et le nettoyage des ruisseaux,

-        A Aude Gilabert qui a fourni un très gros travail pour que tout se passe en douceur lors de la mise en place des nouveaux rythmes scolaires (à noter le  passage de 32 à 35 heures des 2 ATSEM = un coût de 6 000€/an pour la commune),

-        A Réjane Gonda qui met si bien en valeur la commune de Thézan des Corbières dans la presse locale,

-        A M. Alfonso José pour avoir cédé à la commune une parcelle pour implanter le poste électrique de Canto Perdrix.

-        A Madame Rivière, Maire de Tournissan pour nous avoir fait bénéficier de sa subvention

-        A l’imprimerie toulousaine qui a fait bénéficier « l’Echo de Montagut » d’un tarif préférentiel : l’ancien « Tintamarre » revenait à environ 2 800€/an. Les 3 numéros/an de « l’Echo de Montagut » ne dépasseront pas 2 000€.

 

 

Les nouveaux maires élus en 2014 vont devoir s’adapter à la pénurie des dotations de l’Etat (baisse de 30% entre 2014 et 2017). C’est donc le bloc communal et intercommunal qui devra fournir le plus gros effort.

 

 

Merci de continuer à nous encourager dans nos efforts, votre soutien est important et nous va droit au cœur.

 

 

Le Maire,

Patrick Dapot

 

 

 

___________________________________________________________________
 

lien vers le bulletin n°1

  RETOUR AU MENU PRINCIPAL