site en construction - port du casque obligatoire

Introduction

Famille

Sexe

Société

Culture

Sciences


Société   texte provisoire


 


Dans tous les bouleversements de société que connait notre époque, le plus marquant chez nous est certainement le fait que nous habitons un pays qui n'existe plus !

Un pays se défini par des frontières dont il a la maitrise, sa propre monaie dont il a la maitrise, des finances qu'il gère sans qu'une puissance étrangère viennent y mettre trouver à redire, des lois qu'il élabore si possible de manière démocratique en toute indépendance, son pouvoir exécutif gouverne également en toute indépendance. C'est du moins la définition d'un pays libre et indépendant.

Nous n'avons plus rien de tout ça.
Nous avons confié les clés à un organisme nommé Union Européénne, une espèce d'usine à gaz faites de rustines et de tuyaux rajoutés dans tous les sens. Un truc si complexe et bancale qu'on arrête pas de le consolider et le réparer. Je me souviens d'un Sarkozy qui passa son quinquénat "à sauver l'Europe" au moins une fois par semaine.

Bref c'est dans cette machinerie Shadok que se règle nos affaires. Notre monaie est frappée à Berlin, une grande partie de nos lois sont rédigées par des représentants de 27 pays différents, présentants tous des intérêts différents et souvent opposés, les décisions auxquelles nous devons nous plier sont prisent à Bruxelles par des cranes d'oeuf, technocrates non élus démocratiquement par le peuple.
Le tout au service de l'ultra libéralisme triomphant de la haute finance et des patrons des grands groupes industriels.

Et le peuple dans tout ça ? Et bien il a le droit de regarder de loin, quand on lui demande par hazard son avis il a le droit de dire oui sinon il doit revoter jusqu'à donner la bonne réponse. Si comme en France en 2005 on lui demande d'approuver la Constitution européenne et qu'il répond démocratiquement non, on en tient pas compte. Quelques années plus tard la constitution est adoptée sans que le peuple ait droit à la parole. D'ailleurs depuis 2005 beaucoup de choses on évoluées vers un libéralisme encore plus ultra, mais on s'est bien gardé de consulter la petite valetaille !

Enfin si la France n'est plus un pays, n'oubliez pas que ce qu'on appelle communément l'Europe n'est pas un pays, mais une ORGANISATION TECHNOCRATIQUE au service des puissances de l'argent et non des peuples.
C'est une manière pour les possédants d'éloigner les peuples de leur droits démocratiques. Les décisions sont dictées par des personnes non élues ni n'ont aucun compte à rendre au peuple.

Avant de clore ce chapitre juste deux petites explications technique:
1. Une monaie est une valeur liée à l'économie d'un pays donné. Le Mexique et le Brésil ont des poids économiques différents, c'est la raison pour laquelle ils ont des monaies de valeurs différentes. La monaie de l'organisation UE est celle du géant économique allemand. Au lieu d'Euro il serait plus juste de l'appeler Deutchmark. C'est une valeur qui ne correspond pas à la France.
2. Libéralisme veut dire que les très riches se libèrent des lois qui protègeaient le plus grand nombre. Le but n'est plus de gérer le bien de tous mais de transférer les richesses publiques vers l'intérêt privé de quelques uns. C'est dans cet esprit que sont données par exemple les directives UE d'étrangler nos dépenses publiques (hopitaux, maisons de retraites, etc..) pour laisser le champ libre aux établissements privés très rentables pour l"actionnariat ou les fonds de pension

 

Finalemment j'ai lâchement renoncé à expliquer à mon pépé, que nous avions livré la France pieds et mains liées à un organisme extraterritorial.
J'ai trop honte de ce que nous avons laissé faire.

Il aurait été trop accablé si je lui avait annoncé que notre monaie était le Deutchmark fabriquée à Berlin par Euro Deutsche Bank, lui dont le fils est mort avec son avion dans le ciel de Berlin fin mars 1945 pour que la France soit victorieuse et retrouve toute sa souveraineté libérée de l'heure allemande.
Alors, mon fils est mort pour rien aurait soupiré le vieil homme ...

forfaiture  lobby  dictature grece refonder faute pauvreté pauvre vit audessus

   image
colonies imigration
algerie aloc
frontiere demographie
romanichel foot
censure

 

  
 equipe senegal japonais majoritaires
daltonien

 

 

 

 

 

 

Avertissement

Ce petit site n'a pas pour objectif de décrire la société telle qu'elle est majoritairement aujourd'hui en France mais seulement de peindre de manière parfois caricaturale quelques traits de comportements, modes de vie ou pensées difficilement imaginables au temps de mon grand père, né en 1880. Il est donc normal que la plus grande majorité des lecteurs ne s'y reconnaitront en rien. Il n'est pas question de comparer et prétendre qu'une époque est supérieure à l'autre où de dire que c'était mieux avant, mais seulement d'évoquer quelques points en terme de différences. C''est ce mot différence qui est le fil conducteur à travers les pages. C'est ce mot différence, un peu galvaudé dans une société mondialisée où tout doit s'uniformiser même les idées, qui a guidé l'auteur. Il y a autant de vérités que d'individus, alors ils faut se battre pour que chacun continue d'avoir le droit d'exposer son point de vue, même s'il est différent du votre. Ainsi que disait Voltaire:
« Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'à la mort pour que vous ayez le droit de le dire »

                                                                       
   Henry Coulondou,
                                                                          mars 2018 à Thézan des Corbières      
email: coulondou@aliceadsl.fr

 

 

 

decalage curiosité science et public

candy crush

americanise langue

le pret à jeter

enfant roi jeu vidéo

uni sexe

androgine

unirace et couleur

uni tradition et culture

uni mode

uni parent

 

 

 de mon temps

nom  presid europ

 

 

 

 


 du même auteur 

Bienvenue à Thézan des Corbières
Charles Martel et la Bataille de la Berre 
1907 - La Révolte des Vignerons
les Moulins de la Corbière
 le petit train des Corbieres
De la préhistoire à nos jours autour de Thézan

Histoire du Château de Monséret
le petit âne Nestor sur le chemin de Compostelle
Traditions des îles de l' Indonésie
Réchauffement Climatique ?   Effet de serre ?
 

 texte photos et réalisation :  ©Henry Coulondou - copyright all rights reserved 
Thézan des Corbières - Site créé en Février 2003 -
email: coulondou@aliceadsl.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

  
 WEBCOMPTEUR

 compteur

 

 

 

 

 

 

 Nombre total de visites :