Le député Jean-Claude Pérez  en visite au village

La visite d'un député au village est rare. Et pourtant ce vendredi, Jean-Claude Pérez est venu rencontrer le maire Patrick Dapot et les membres du conseil municipal disponibles pour une visite de courtoisie certes, mais aussi et surtout très instructive. Le maire a accueilli le député et Isabelle Géa, conseillère départementale et maire de Fabrezan dans la salle des mariages. «Parce que nous travaillons en symbiose avec les élus départementaux» a ajouté le député.  Les échanges ont été nombreux et axés sur les projets en cours et à venir du village. Après avoir présenté la commune de façon claire et concrète, le maire a évoqué les projets en cours. 

Projets à court et plus long terme
Dans un premier temps, le permis d'aménager pour le lotissement sur un terrain communal dont le dossier est bloqué à la DDTM (Direction Départementale des Territoires et de la Mer) en raison de problèmes liés à la station d'épuration mais qui seront prochainement résolus, souhaite le maire qui espère que la proximité du lycée de Lézignan et du pôle médical de Montredon sera un atout pour le village. Il a ensuite informé de la réalisation à très court terme du hangar communal qui sera loué à l'ONF (office national des Forêts)  afin d'y stocker le parc d'une quinzaine de véhicules de feu de forêt. Un projet qui verra la venue d'une nouvelle équipe APFM (Agents Pour la Forêt Méditerranéenne) de 8 personnes pour renforcer la base actuelle. Au titre des grands projets, Patrick Dapot a expliqué le souhait du conseil municipal de regrouper l'école et tout ce que concerne l'accueil des élèves dans l'ancienne maison des villages de la Communauté de Communes de la contrée de Durban d'une surface de 480 m², rachetée par l'ancienne municipalité en 2013. Ce qui permettrait d'installer les salles de classe, salle de motricité et dortoir, la restauration scolaire et les ateliers du TAP (temps d'accueil périscolaire) dans un même lieu. Un projet d'autant plus approuvé par le député qu'il concerne l'éducation et que le lotissement devrait apporter de nouvelles familles et des élèves supplémentaires. En dernier lieu a été abordé l'aménagement du «cœur de village» avec la restauration du lavoir, du dôme et de l'ancienne forge qui pourraient bénéficier d'une aide de l'Etat dans le cadre du FISAC (Fonds d'Intervention pour les Services, l'Artisanat et le Commerce). 

A ces investissements, Jean-Claude Pérez a ajouté qu'il était tout à fait possible d'obtenir, pour certains d'entre eux, une aide de la réserve parlementaire en donnant le mode d'emploi de cette chance financière pour le village. «Sans argent, une commune ne peut fonctionner. Encore faut-il avoir des projets. Et vous en avez! Nous avons chaque année un budget de 130 000 € que nous répartissons dans les 114 communes de la circonscription  en fonction des demandes et de leur importance» a expliqué le député. Et de préciser que cette enveloppe parlementaire n'était pas destinée aux associations, mais uniquement aux communes. «Je ferai tout pour accompagner vos projets. Et, vous pouvez aussi solliciter le sénateur Roland Courteau et sa collègue Gisèle Jourda!» a-t-il ajouté avec humour avant de prendre la route vers Fabrezan, autre escale de sa tournée parlementaire. 



 


 RETOUR AU SOMMAIRE DES ARTICLES

  

 img2.gif

 

  RETOUR AU MENU PRINCIPAL