L'Armistice dans le plus grand recueillement  


Traditionnellement, la cérémonie commémorant la fin de la première guerre mondiale s'est déroulée dans un profond recueillement Les Thézanais restent fidèles à cette commémoration où dépôt de gerbe, Marseillaise, sonneries et minute de silence rendent hommage à ceux qui ont donné leur vie pour la liberté.

Après la lecture du message de Geneviève Darrieussecq, secrétaire d'Etat auprès du Ministre des armées, le maire Patrick Dapot a évoqué René Descatoires, ancien combattant récemment décédé et a apporté quelques précisions sur le monument national inauguré ce jour lors des cérémonies du 11 novembre à la mémoire des soldats morts en opérations extérieures au Tchad, Kosovo, Liban, en Irak, Afghanistan... et aujourd'hui au Mali. "Olifant, Daguet, Hermine, Courlis, Arès, Requin, Volcan... Ces noms ne vous évoquent certainement rien. Ils renvoient à des missions de l'armée française, à des opérations extérieures... Au cours de ces opérations, 549 soldats sont morts pour la France. Leurs noms, enfin, sont désormais inscrits sur ce monument national" a-t-il commenté. Il a rappelé que plus de 30 000 militaires français sont toujours engagés en OPEX. Des propos que l'assistance a écouté dans le plus grand silence, en signe de respect pour ces jeunes soldats "qui vont jusqu'au sacrifice suprême" a ajouté Patrick Dapot.
 

Novembre 2019


 RETOUR AU SOMMAIRE DES ARTICLES

  

 

  RETOUR AU MENU PRINCIPAL