La section gros gibier de l'ACCA dresse le bilan


Malgré la vigilance des chasseurs, le sanglier pose toujours un gros problème en raison des dégâts occasionnés. 
Pendant la saison 2017/18, la section gros gibier a abattu soixante cinq sangliers et quatre chevreuils au cours de vingt neuf battues et deux battues administratives avec une moyenne de deux sangliers par battue.
Des résultats satisfaisants mais qui encouragent aussi à poursuivre la vigilance et guetter la moindre trace de ces animaux dans les vignes et les cultures. 

Sur le plan financier, le trésorier a annoncé un solde équilibré. La section qui regroupe cinquante deux adhérents et une adhérente est particulièrement attentive aux souhaits des uns et des autres.

Quelques nouveautés vont être mises en place notamment pour ce qui concerne les journées de nettoyage au nombre de trois, ce qui parait insuffisant. Le bureau va élargir le calendrier afin qu'un maximum de chasseurs puisse participer à ces journées et surtout éviter  les pénalités de 20 € en cas de non participation. Depuis avril et pendant trois mois, les chasseurs effectuent le marquage des postes, l'entretien, la réparation et la pose des  miradors. Cette saison, pour répondre à la demande un tirage au sort des postes aura lieu.

Les responsables de la section gros gibier sont Fabrice Olliver, Marceau Lacombe ,Jean-Louis Miquel et Franck Delopier. 

 Juin 2018


 

 RETOUR AU SOMMAIRE DES ARTICLES

  

 img2.gif

 

  RETOUR AU MENU PRINCIPAL

 

 

    

 

 

 

 

 

 

 vst