2019, une année tout en douceur

météo. Chaleur, déficit de précipitations… La commune est en route vers le changement climatique.
La météo locale, c’est l’affaire d’Ulrich Wenisch, le Monsieur Météo thézanais. Il est intarissable sur les relevés météorologiques qu’il effectue depuis 2012, année où ce passionné a reçu une station météo de loisir pour son anniversaire. Depuis, chaque jour, il enregistre la direction du vent, relève la quantité des précipitations, étudie la courbe des températures, consulte les relevés de sa station. Il a ainsi pu constater que la douceur s’est installée en 2019. Les mois d’avril et mai ont été plus frais que les autres années, mais le nombre de jours avec des températures supérieures à 25° est passé de 104, en 2012, à 124, l’an dernier et il y a eu 60 jours à 30° et plus en 2019, contre 40 en 2012. Dans le même temps, la pluviométrie a été très modérée (484 mm) et la sécheresse s’est installée.
Les températures augmentent
Ce Monsieur Météo a noté qu’il y a eu un tiers de jours chauds de plus que les années précédentes (2012-2017). « Et pour la première fois dans mes archives météorologiques, il n’y a pas eu de températures négatives, précise-t-il. Si on lit les messages des stations météorologiques professionnelles comme Météo France ou le service météo allemand, celles-ci peuvent confirmer des indications sur un réchauffement climatique. Avec mes relevés météorologiques, la période de comparaison est encore trop courte pour l’affirmer, même si on constate un changement de climat localement ».
La petite grenouille a encore de beaux jours devant elle pour nous tenir informés de l’évolution du climat thézanais !
 

 Janvier 2020


 RETOUR AU SOMMAIRE DES ARTICLES

  

 

  RETOUR AU MENU PRINCIPAL