Un concert comme on les aime

Depuis que l’association Les Amis thézanais du patrimoine a été créée, sainte Eulalie, jeune martyre espagnole de 13 ans qui a donné son nom aux deux églises du village, est fêtée en musique. 
Ce samedi, après la messe en son hommage qui s’est quelque peu prolongée et malgré un retard de près d’une heure, les musiciens de l’Harmonie Musicale Ouveillanaise ont donné le ton à la soirée avec sourire et bonne humeur. Sous la baguette - magique - de Laurence Fraisse, ils ont offert un concert haut de gamme au public venu très nombreux. 
Des extraits d’oeuvres classiques et  populaires aux Noëls du monde, en passant par l’Ave Maria de Gounod et un medley d’incontournables chansons françaises, les musiciens ont une nouvelle fois donné un aperçu de leur talent. Et cerise sur le gâteau, Henri Ben, chanteur est venu apporter aimablement son concours en interprétant «l’Ave Maria» de Schubert et  «L’hymne à l’amour» qui ont sidéré le public. 
En fin de concert, après le bouquet de fleurs offert à Laurence Fraisse par un habitant du village, Nicole Garras a remercié les acteurs de cette soirée pour leur participation gracieuse au profit de la restauration de l’église. Des remerciements qui sont également allés à M. Viala, président du conseil d’administration de Groupama Lézignan-Corbières pour son soutien financier et aux bénévoles et membres de l’association qui ont permis la réussite de cette soirée. 


 Décembre 2019


 RETOUR AU SOMMAIRE DES ARTICLES

  

 

  RETOUR AU MENU PRINCIPAL