Tintamarre fait du bruit au conseil municipal

Au chapitre des questions diverses, Tintamarre, la parution trimestrielle de la commune, était au cœur du débat. A sa création en avril 2008, il y avait cinq personnes - élus et extérieurs - à collaborer à sa réalisation. Depuis quelques mois, il n'en reste que trois, y compris Nadine Rubiano, conseillère municipale, qui écrit mais aussi réalise les maquettes, se déplace chez l'imprimeur... S'il n'y a pas de soucis pour alimenter les rubriques, sa distribution reste problématique dès qu'un des bénévoles est absent. Tel a été le cas le 2 juillet. Une personne extérieure au journal est venue aider à sa distribution mais Nadine Rubiano a demandé aux élus de faire un effort pour y participer, en cas de besoin. «C'est contraignant mais c'est comme ça !» a ajouté cette dernière. Le maire s'est porté volontaire. «C'est une publication intéressante et c'est le rôle du conseil municipal d'y participer» a-t-il souligné. L'appel sera lancé à tous les élus en cas de nécessité...

Auparavant, le conseil municipal avait autorisé le maire à valider le contrat d'entretien du clocher civil - le beffroi situé à la Couverte, émanation de la séparation de l'église et de l'état en 1905 - pour un montant de 197 euros T.T.C.

Guy Gout a egalement donné lecture du devis réalisé par Azur environnement pour l'étude d'une nouvelle station d'épuration pour un équivalent 1 000 habitants. La commune souhaiterait la réaliser pour un 1 500 habitants. Mais le cabinet d'étude a informé que les aides du Conseil général et de l'Agence de l'eau ne seraient basées que sur 1 000 habitants, vu la population actuelle d'un peu plus de 500 habitants. Il faudra donc bien étudier le devis et déterminer le choix à valider pour l'avenir. Julie Bardy souligna qu'il existe des stations d'épuration évolutives en fonction de la population. Elle sera conviée à la prochaine réunion avec Azur environnement. De plus, le terrain où implanter cette station est délicat. Un seul reste susceptible de l'accueillir. Serge Grenet suggère de rechercher d'autres zones, à proximité des sites existants.

René Auque a évoqué la réalisation de l'école maternelle. L'étage est presque terminé et le rez-de-chaussée a débuté dès le premier jour des vacances. «Nous serons dans les temps» a indiqué ce dernier précisant que 30 enfants étaient inscrits à ce jour.

La distribution de Tintamarre a été sujet à discussion.


 RETOUR AU SOMMAIRE DES ARTICLES

  

 img2.gif Merci de voter pour ce site

 

  RETOUR AU MENU PRINCIPAL