Les MJC vont mettre la main à la poche

L'évènement est suffisamment rare pour être signalé... La dernière assemblée générale de la Fédération Régionale des MJC Languedoc Roussillon (FRMJCLR) s'est tenue au village. La MJC les Thézanots représentée par son vice-président Frédéric Dapot a accueilli à cette occasion Henry Garino, le représentant du Conseil régional, Jean-Marie Puig, président de la communauté des communes de la contrée de Durban (CCCD), Fabienne Amigou, vice- présidente Enfance et Jeunesse, Guy Gout, maire de la commune ainsi que le président de la fédération Marc Auzeville et les membres du conseil d'administration.
1050 bénévoles
Dans ses propos d'accueil, Frédéric Dapot a souligné l'honneur qui était fait à la structure locale d'avoir décentralisé cette assemblée au cœur des Corbières. Adhérent de la première heure à la création de la MJC il y a dix ans, ce dernier a toujours participé à ses activités.«Au fil des années, la MJC a su intégrer un maximum de personnes, rassembler en maintenant un lien intergénérationnel afin d'optimiser la socialisation et l'épanouissement des adhérents » a-t-il souligné rappelant que la MJC se met à la disposition de la population en proposant des activités évolutives ou des sorties en fonction de leurs désirs. Guy Gout a ajouté que la structure était très impliquée dans le tissu associatif local et que la commune était à ses côtés pour la soutenir dans ses diverses sections et animations. Il a poursuivi par un bref historique des MJC, soulignant qu'elles ont été créées en 1948 à l'initiative d'André Philip et qu'elles sont une émanation de la République des jeunes, un mouvement de la Résistance.

Les intervenants se sont succédés pour louer l'action des MJC et leur rôle dans les zones rurales. « Il ne faut pas oublier qu'à l'époque (à la création des MJC en 1948), 75% de la population vivait à la campagne » a souligné Jean-Marie Puig en insistant sur le partenariat entre la CCCD et les Thézanots. Partenariat sur lequel est également revenue Fabienne Amigou. Quant à Henry Garino, il a mis en avant le travail effectué par la Fédération et par les MJC en général qui comptent 1050 bénévoles au plan régional. «Je regrette qu'aucun gouvernement n'ait mis en place un statut de bénévoles. Sans eux, le pays ne serait pas ce qu'il est » a-t-il ajouté, assurant la fédération du soutien financier du Conseil régional cette année encore à hauteur de 30 000 €.
L'engagement des bénévoles
Le rapport d'activité a été dressé par Daniel Jean-Pierre, directeur et son adjointe Nathalie Boulbes. L'activité de la fédération et des MJC du Languedoc Roussillon est riche et diversifiée. Elle repose sur cinq axes d'intervention: l'accompagnement et la formation des administrateurs bénévoles du réseau, le soutien au fonctionnement et au développement associatif des MJC, la formation permanente des jeunes à la citoyenneté, la mise à disposition de professionnels compétents aux MJC du réseau formés et suivis dans la continuité ainsi que de la formation qualifiante de futurs professionnels socioculturels pour le réseau tant MJC qu'éducation populaire.

Ainsi par l'affiliation à la FRMJCLR elle-même inscrite dans le réseau national, les MJC en milieu rural, urbain et périurbain bénéficient d'un centre de ressources permanent et d'une mise en réseau qui facilite le développement des projets d'intérêt général et d'aménagement des territoires, en partenariat avec les collectivités locales, le Conseil régional et une contribution de l'Etat. Elles comptent 22 000 adhérents et génèrent 350 emplois au niveau national.

En Languedoc Roussillon, les MJC sont majoritairement implantées en milieu rural, sans personnel permanent et avec peu de moyens financiers. Leur fonctionnement repose uniquement sur l'engagement des bénévoles. La FRMJCLR soutient ces structures en lien avec les unions départementales. Un coup de projecteur a été donné à ces bénévoles et à leur engagement localement. En zone urbaine ou périurbaine, les MJC sont accompagnées par les professionnels de la fédération (un peu plus de 40 salariés pour la région) pour l'élaboration et la mise en œuvre des projets associatifs. Les MJC sont essentiellement des lieux d'expérimentation, d'apprentissage, de pratiques citoyennes pour les adhérents...

«Il nous faut être positifs et constructifs. Notre compétence est reconnue, les partenariats avec les collectivités se maintiennent et se développent » a souligné Marc Auzeville. Dans son bilan moral, ce dernier a cependant fait part de son inquiétude pour l'avenir des associations de jeunesse et d'éducation populaire qui risquent de faire les frais des réformes de l'Etat et des collectivités territoriales.

2 € de plus par adhérent d'ici 2013
Réformes qui ont amené le trésorier-adjoint Jean-Claude Leplat à souligner la fragilité des finances de l'association. Même si le bilan comptable est équilibré pour cet exercice et que les prévisions pour 2011 s'annoncent aussi à l'équilibre, les inquiétudes demeurent pour 2012. C'est ainsi que le taux de cotisation des MJC pour leur affiliation à la FRMJCLR a été proposé à la hausse sur trois ans. Cette année, les MJC devront verser 4 € (au lieu des 3 € précédemment), en 2012, il en coûtera 4,50 € et 5 € en 2013. Ce qui permettrait de dégager un autofinancement. Quelques présidents et membres de conseils d'administration de MJC présentes ont émis des réserves quant à l'application de cette augmentation dès cette année, les abonnements fonctionnant comme les périodes scolaires. «Si on n'aide pas la fédération, ce sont les MJC en général qui vont en souffrir » a souligné le président sur une réflexion de Frédéric Dapot. « Gouverner c'est prévoir » a repris le trésorier-adjoint. Finalement, cette augmentation de 1 € pour l'année 2011 a été adoptée.

Election du tiers sortant
L'assemblée s'est terminée par un autre vote, celui du renouvellement du tiers sortant. Ont été élus: Janine Bedargue (MJC Jacou), Marie-Rose Carrion (MJC Baillargues), Catherine Cueni (MJC Servian), Bernard Kohler (FD des MJC Aude) et Jean-Louis Marty (MJC Narbonne). La journée s'est poursuivie autour d'un repas convivial apprécié de tous.


F. Dapot, vice-président local a accueilli le conseil d'administration régional


Les intervenants se sont succédés

 
L'augmentation du taux de cotisation de 1 € a amené des questions

 


 RETOUR AU SOMMAIRE DES ARTICLES

  

 img2.gif Merci de voter pour ce site

 

  RETOUR AU MENU PRINCIPAL