100 bougies pour Marie-Louise

Entourée de ses six filles et de sa famille, Marie-Louise Lacombe vient de souffler ses cent bougies. 

Née à Fontsainte, petit hameau de Boutenac, Marie-Louise était l'enfant unique de Louis et Noëlie. Elle a grandi au cœur de la nature et a fréquenté l'école communale de Gasparets... C'est là qu'elle a connu Robert, son camarade de classe qui deviendra finalement son mari en 1937. De leur union sont nées six filles, une grande famille qui leur procurera beaucoup de joies, de bonheur paisible entre garrigue et chant des cigales, malgré les périodes troubles qui ont jalonné leur parcours. 

Ils ont passé la plus grande partie de leur vie professionnelle au domaine de Ollieux à Montséret où Robert était régisseur. Et c'est tout naturellement qu'ils sont venus s'installer à Thézan pour prendre une retraite bien méritée et participer à la vie associative locale.  Au décès de son époux en 1985, Marie-Louise acontinué à échanger sur le pas de la porte de sa maison avec ses voisins et habitants du quartier et  à fréquenter le club des Sans Souci...L'âge aidant, elle réside depuis plusieurs années chez une de ses filles à Lézignan où elle reçoit très régulièrement la visite de ses treize petits-enfants et treize arrière petits-enfants auxquels elle ne manque pas de raconter les histoires et anecdotes qui ont marqué sa vie..

 

 


 RETOUR AU SOMMAIRE DES ARTICLES

 

  

 img2.gif Merci de voter pour ce site

 

  RETOUR AU MENU PRINCIPAL