Le repas traditionnel des amis de la Couverte

Comme chaque année depuis 3 ans a eu lieu le traditionnel repas des amis de la Couverte. Les anciens étaient à l’honneur, la doyenne Adrienne Dunac 89 ans toujours bon pied bon œil présida l’apéritif. Moment de simple convivialité ou chacun et chacune se retrouvant après une année passée trinquèrent à l’amitié.

Il s’en dit beaucoup à la Couverte. En fermant les yeux et en souriant on se croirait transporté à Clochermerle petit village du beaujolais héros du roman de Gabriel Chevallier. Sous le platane centenaire au banc lustré, témoin des générations passées, les plus jeunes d’hier, les anciens d’aujourd’hui refont la société en n’en prenant que le meilleur. Les problèmes nationaux voire internationaux sont réglés en deux temps deux mouvements par nos politiciens locaux. Le tour de France on en connait déjà le vainqueur. La chasse aux sangliers une passion jamais tarie avec des prises énormes les plus importantes des Corbières et cela dit juré la main sur le cœur. Même les cigales nichées dans les platanes  s’invitent  le soir aux discussions .Petite place du village, grande dans le cœur des Thézannais ainsi va la vie dans nos jolies Corbières.

Les tables avaient été dressées dans la rutilante rue Jean Moulin. Un bon repas mitonné par notre excellent cuisinier René Auque fut servi aux convives à l’appétit aiguisé par la diversité des plats et de leurs jolies présentations. Au silence des participants on devinait l’excellence du repas.

Avec de la volonté, un peu de disponibilité et de tolérance de chacun on peut rendre la vie plus agréable en ces soirées d’été. A l’an prochain.

 

 RETOUR AU SOMMAIRE DES ARTICLES

  

 img2.gif Merci de voter pour ce site

 

  RETOUR AU MENU PRINCIPAL