Concours des villages fleuris: donner une identité au village

Une délégation de l'Agence de développement touristique de l'Aude représentée par Martine Ernst est venue jeudi après-midi découvrir le fleurissement et l'harmonie globale du village. Elle était accompagnée de Juliette Carré, paysagiste au CAUE (Conseil en Architecture, Urbanisme et Environnement), d'Olivier Baron de la pépinière du Conseil général et  Francis Maurel, gérant de la jardinerie de Limoux. Accueillis par Françoise Perault, 1ère adjointe, René Auque, conseiller municipal chargé du fleurissement et par le maire Patrick Dapot qui a mis en avant «l'effort de fleurissement , totalement réalisé par les employés communaux», ils ont parcouru les rues et sites susceptibles de donner une identité au village... «Il faudrait que l'on entre dans le village et qu'on puisse dire au vu des bancs, des candélabres... ici on est à Thézan!»

Une vue générale
La délégation a tout particulièrement apprécié les magnolias place de la mairie et la voûte formée par les platanes de la rue de Narbonne qu'elle encourage à entretenir et préserver. De nombreux conseils et idées ont été apportés. Notamment pour ce qui concerne la pergola de la place du Languedoc et son côté intimiste, «qui pourraient être agrémentés de bancs de pierre» a évoqué Olivier Baron pour continuer dans l'esprit du site où les pierres sont très présentes. «Et pour cacher un mur, il est conseillé d'y planter des arbustes» a ajouté Francis Maurel. L'aire des camping cars mériterait aussi une meilleure mise en valeur, tout comme le square du 19 mars où le béton est un peu trop présent alors que son pourtour, communal lui aussi, permettrait de l'aérer.

Il a été précisé que le fleurissement ne représentait qu'un peu plus de 10% de l'attribution des points et qu'étaient pris en compte tout ce qui vise à la protection de l'environnement et une vue d'ensemble des sites.  Il a été surtout précisé que CAUE était présent pour donner des conseils, aider à programmer et orienter un aménagement, donner une liste de plantes... «On donne une stratégie et une vision cohérente d'aménagement sur quatre à cinq ans» a précisé Juliette Carré, prête à venir sur place envisager le meilleur en matière de fleurissement et d'amélioration du village sur le plan paysager.

 
 


 RETOUR AU SOMMAIRE DES ARTICLES

  

 img2.gif Merci de voter pour ce site

 

  RETOUR AU MENU PRINCIPAL