Premières Communions à Thézan

Ce dimanche 14 juin cinq enfants des paroisses de Thézan et de Saint Laurent de la Cabrerisse ont effectués leur première communion en recevant pour la première fois le sacrement de l’Eucharistie. La préparation à cette rencontre avec le Christ s’est déroulée pendant de longs mois sous la houlette des Parents, des catéchèses et du Père Louis

Cette cérémonie fut pour nos jeunes novices vêtus de blanc symbole de pureté un jour de fête inoubliable : ferveur, recueillement, joies et détermination en faisant sienne cette affirmation chrétienne : «  Ne rentrons pas chez nous comme avant ».

Les familles et amis venues des quatre coins de France entourèrent de leur tendresse et affection :

 Solenn Garcia,  Sylvie Patricio,   Kévin Liotier-Lacombe,  Yvan Métais,  Baptiste Simao.

Interrogeons nous sur les origines de la première Communion .Jusqu’au XII ème siècle, un enfant communiait dés qu’il était baptisé. C’est encore la pratique des Eglises Orientales. On humecte de vin consacré les lèvres du nouveau baptisé. En 1215 le  concile de Latran IV décide que la première communion aura lieu entre 12 et14 an. Jusqu’à la fin du XVème, elle n’était marquée par aucune cérémonie particulière.

A partir du XVII ème siècle, elle prend en France la forme d’une cérémonie solennelle à la fin du catéchisme. Puis, elle devient au XIX ème siècle un rite de passage de l’enfance à l’âge adulte.

En 1910 dans le décret » Quam singulari »le pape saint Pie X demanda qu’on admette à l’eucharistie les enfants beaucoup plus jeunes, dés l’âge de raison vers 7 ans. On appela cette cérémonie’ : »communion privée »ou « petite communion »et on continua à célébrer la «  communion solennelle » vers 12-13 ans couronnement de l’enfance et du catéchisme.

Actuellement depuis les années 1970, l’ensemble « communion privée- communion solennelle » a été remplacé par «  première communion- profession de foi »

 RETOUR AU SOMMAIRE DES ARTICLES

  

 img2.gif Merci de voter pour ce site

 

  RETOUR AU MENU PRINCIPAL