L'adjointe aux associations rencontre les bénévoles

La première rencontre de Nadia Nuffer, adjointe, avec les présidents des associations locales, a eu lieu samedi matin. Elle avait pour but, dans un premier temps, «de faire connaissance et comprendre ce que vous faites pour l'avenir du village» a-telle précisé, puis dans un 2e temps, de s'organiser sur une année et, en dernier lieu, de faire face aux économies annoncées et validées par le conseil municipal.  

L'ordre du jour étant établi, l'adjointe a souligné qu'elle souhaitait avoir une vision annuelle des plannings en tenant compte des événements qui se déroulent au village comme le Téléthon ou les Floralies. Ce qui est important pour leur réussite et surtout pour ce qui concerne la communication et l'annonce des animations par voie de presse et avec le concours de la communauté de communes.... D'autre part, elle a annoncé que le planning continuerait d'être envoyé par mail pour la bonne gestion des salles et souhaité qu'une réunion avec toutes les associations ait lieu, chaque année, avant le budget.

Economies pour tous
«La France va difficilement, les aides ont baissé. Nous avons du réduire les dépenses, ce qui n'est pas facile quand on arrive» a expliqué Nadia Nuffer. Les subventions sont passées à 7 600 €, contre 10 800 € en 2013. Elle a précisé que, dans les subventions, ont  été prises en compte le public concerné (jeunes et moins jeunes), la mise à disposition des salles, l'électricité et le chauffage... 
«On conserve la logistique mais économiquement, nous ne pouvons faire autrement. Toutes les économies possibles, on va les faire. Il faut que chacun fasse un petit effort» a ajouté le maire, Patrick Dapot, qui assume les décisions prises par son conseil municipal. 
Dans le cadre des économies également, il a été demandé aux associations d'effectuer le nettoyage des salles qu'elles occupent... comme vont le faire, à la mairie, les secrétaires, le maire et les adjoints. 

Pour ce qui concerne la bibliothèque, qui n'est pas une association à part entière mais dépend de la mairie, le maire s'est voulu rassurant en soulignant que l'aide serait équivalente (200€) pour permettre aux  80 Thézanais inscrits de continuer à bénéficier des prêts de livres. 

Pour le foyer, dont la cuisine et les sanitaires sont dans un triste état, suite à la remarque d'un président, Patrick Dapot a ajouté que tout ce qui pourra être fait en régie le sera pour améliorer la qualité des services... dès que les finances seront plus faciles. 

Chacun a bien enregistré les nouvelles consignes demandées pour continuer à animer le village, tout en gardant un oeil attentif à l'aspect financier. 

Nadia Nuffer a donné les nouvelles consignes aux présidents des associations.
La presque totalité des associations était représentée.





 RETOUR AU SOMMAIRE DES ARTICLES

  

 img2.gif Merci de voter pour ce site

 

  RETOUR AU MENU PRINCIPAL