Dans la foulée des 100 kms de Millau

Hugues notre buraliste est bien connu par sa gentillesse et sa serviabilité mais nous ne connaissions pas sa pugnacité et son courage.Cet été il y avait anguilles sous roches à le voir depuis quelques mois et quotidiennement sillonner les pinèdes, garrigues et vignes.Quelle mouche l'avait piqué ?Curieux nous avons osé le lui demander: l'épreuve des 100 kilomètres de Millau lui démangeait les baskets..

Confidences faites il en est un des vétérans pour sa cinquièmes participation.Si au marathon on cherche à faire un temps dans cet ultra c'est le dépassement de soi même qui l'attire en plus de l'ambiance des amoureux de la course.et de la solidarité entre les participants tout au long de l'épreuve.

Ce n'était pas un 100 kilomètres de rêve avec de beaux paysages sur fond de panorama le magnifique viaduc mais une souffrance à la hauteur de la difficulté qui attendait Hugues à 10heures du matin boulevard Jean Jaurés à Millau.Mise en jambes sur 40kilomètres puis la souffrance avec de trés dures déclinaisons coté Tiergues.Le sérieux de sa préparation , l'expérience de l'épreuve fait que Hugues améliorait son temps de 1 heures 09 minutes pour cette 38 éme édition.Cerise sur le gateau le dernier kilomètre fut accompli en famille avec ses enfants Coralie et Bastien tandis qu'attendait à l'arrivée sa gentille épouse Valérie et le petit Tony.Nous ne pouvons qu'être admiratif devant tant d'abnégation .Quel bel exemple de volonté et de don de soi.Son objectif pour 2010 participer à l'ultra trail du Mont Blanc 160kilomètres et du raid des Pyrénées 150kilomètres.Epoustouflé on pourrait reprendre en choeur: un kilomètre à pieds sa use les souliers...

 


 RETOUR AU SOMMAIRE DES ARTICLES

  

 img2.gif Merci de voter pour ce site

 

  RETOUR AU MENU PRINCIPAL