Conseil municipal: budgets à la baisse

Les budgets étaient à l'ordre du jour du dernier conseil municipal présidé par le maire Patrick Dapot. La séance s'est ouverte sur les comptes administratifs 2013 présentés par Serge Grenet, 3ème adjoint et ancien maire. Pour le  M14 (budget général), en fonctionnement, les dépenses s'élèvent à 529 590,01 € et les recettes à 591 652,92 € soit un excédent de 62 062,91 €. En investissement, les dépenses sont de 89 156,09 € auxquelles s'ajoute le report 2012  de 175 068,08 € pour des recettes de 53 118,28 €, soit un déficit de 211 105, 89 € . L'excédent de fonctionnement sera reporté en section d'investissement réduisant le déficit à 149 042,98 €, résultat qui sera également minoré de 9 543,98 € (fond compensation TVA) d'où un report de déficit de 139 498,97 € sur 2014. Au vu du résultat, constat a été fait qu'il est nécessaire de minorer les dépenses de fonctionnement avant de parvenir à un équilibre comptable. 

En ce qui concerne le M 49 (eau et assainissement), la section fonctionnement présente un excédent de 17 834,34 € et la section investissement, un excédent de 391 830,84 € (tous deux reportés aux budgets 2014). Quant au CCAS, il présente un excédent de 4 263,36 € reporté sur 2014. Serge Grenet est sorti pendant les votes des résultats 2013, adoptés à l'unanimité par la nouvelle équipe municipale. 

Budgets serrés
Françoise Pérault, 1ère adjointe a présenté les budgets 2014, acceptés par le percepteur. Compte-tenu des reports des résultats 2013, les dépenses et recettes s'équilibrent à 406 500,90 € en section d'investissement et à 570 860,20 € en section de  fonctionnement. «On arrive à payer nos dépenses mais on manque de liquidités pour avoir  projets» a ajouté le maire, rappelant que les aides de l'Etat sont en diminution et que chacun devra faire un petit effort. Plusieurs postes ont donc été revus à la baisse tels les subventions aux associations, les prestations de nettoyage des locaux, le fleurissement, les fêtes et cérémonies, l'éclairage public ... Les taux des taxes locales restent inchangés mais les bases seront plus élevées (foncier bâti: 38,10%, foncier non bâti: 10,16% et taxe d'habitation: 17,88%) Le budget eau/assainissement s'équilibre en dépenses et recettes à 168 494,27 € en section de fonctionnement et à 510 344,24 €  en section d'investissement, les excédents de chaque section ayant été reportés. Le budget du CCAS s'équilibre a 4 263,36 €.

En bref:
- Renégociation des taux des emprunts: elle semble compromise, le responsable financier du Crédit agricole indique des pénalités très élevées (152 000€). 
- Transport vers le marché: la mairie est en attente de la réponse du Conseil général pour se rendre à Lézignan le mercredi. 
- Travaux: des devis ont été demandés pour la maison située avenue de la gare ainsi que pour le changement des fenêtres des appartements de l'ancienne gendarmerie et des bureaux des adjoints. 
- Eclairage public: par souci d'économie et vu l'augmentation des tarifs EDF avec effet rétroactif, reprise des horaires d'été,sans interruption et d'hiver avec extinction de 00 h 00 à 5 h 00
   sauf pendant les fêtes.
- Nettoyage des locaux: vu le coût élevé de l'entreprise de nettoyage, il a été décidé que chacun aura en charge le nettoyage de son bureau et les associations celui des salles qu'elles occupent.
   Les agents des services techniques assureront le nettoyage des grandes surfaces après les cérémonies. La prestation est maintenue dans les écoles.
   Ramassage des encombrants: il se fera deux fois par mois. 

 
Quel avenir pour la maison située avenue de la Mer ?
 


 RETOUR AU SOMMAIRE DES ARTICLES

  

 img2.gif Merci de voter pour ce site

 

  RETOUR AU MENU PRINCIPAL