Débats sur les orientations budgétaires et l'intercommunalité

Les élus se sont retrouvés autour du maire Guy Gout pour une réunion essentiellement axée sur le débat d'orientation budgétaire et  l'intercommunalité. 

Le conseil municipal, à l'unanimité moins une voix, celle du maire qui avait confié les commandes à Hélène Mouls, 1ère adjointe le temps du vote, a opté pour les 3 comptes administratifs et le compte de gestion du receveur municipal. En préambule, le maire a félicité Hélène Cassignac, secrétaire de mairie qui a fourni des documents simples mais très complets.  Au budget général, l'excédent de 24 246,46 € en section de fonctionnement sera reporté en autofinancement en investissement. Pour l'eau et l'assainissement, l'excédent de 13 987,07€ sera reporté au budget primitif 2011 en fonctionnement. Quant au CCAS dont les principales ressources proviennent de la vente de concessions au cimetière, il affiche un excédent de 571,82 €. «Je constate que nous avons réussi à faire des économies mais je trouve qu'il y a des disparités entre les associations concernant leurs subventions» a remarqué Nadine Rubiano. René Auque, adjoint aux associations a souligné que celles-ci présentaient leurs résultats chaque année. «Je reçois vos observations de la manière la plus positive qui soit. Je suggère de vous réunir pour en débattre et faire une proposition pour le budget» a ajouté Guy Gout. 

Débat d'orientation budgétaire :  Ce débat a pour but de fixer les priorités pour les travaux à inscrire au budget 2011. «Notre but est de réaliser un excédent élevé afin de pouvoir dégager de l'autofinancement» a précisé le maire. Il a proposé que soient renouvelées les mêmes propositions que l'année précédente en ajustant aux endroits où le crédit avait été dépassé. «A ce jour, nous ne connaissons pas le montant des subventions accordées. Il ne faut pas réduire les prévisions et, ensuite, être obligés de puiser dans la réserve pour coller à la réalité. Il y a parfois des impondérables» a-t-il ajouté. La  priorité sera donnée au toit de la mairie et au plafond de la salle des mariages. Ces travaux seront réalisés sans emprunt afin de réduire l'endettement. Serge Grenet, adjoint aux travaux, a  précisé que la remise en conformité de la mairie s'étalerait jusqu'en 2014. Des travaux sont  prévus au foyer municipal avec l'installation de toilettes intérieures. René Auque a fait part de sa déception quant au projet d'aménagement de la cuisine, reporté ultérieurement. Pour le budget eau-assainissement, des subventions ont été demandées pour le renforcement du réseau d'eau rue de Narbonne si le projet de lotissement aboutit dans ce secteur et le remplacement des compteurs en plomb sur tout le village. Des travaux d'extension du réseau d'eau vers l'avenue de la mer est en projet en fonction de la réalisation du lotissement «Christian Dapot» où sont prévus 50 lots. Des études pour définir le site d'une nouvelle station d'épuration ont été lancées et seront prises en compte dans ce budget. 

Débat sur l'évolution de l'intercommunalité : Guy Gout a assisté à une réunion concernant le regroupement des communautés de communes. Il s'avère qu'une majorité de communes de la communauté de Durban souhaite fusionner avec celle de Tuchan et Fenouillède. Ces trois entités ont les mêmes compétences, ce qui n'est pas le cas de Lézignan qui obligerait à la création d'un SIVU (syndicat intercommunal à vocation unique) pour l'aide sociale par exemple, pour répondre à Michèle Sardain sur les compétences. «Il serait opportun de rester sur une communauté rurale et de tirer le meilleur parti des activités de ces communes» a précisé le maire. Même si la voie en cours n'est pas sûre d'aboutir - une rencontre est prévue entre les 3 présidents de ces communautés de communes et le préfet de région car des communes se trouvent hors département - ce dernier souhaite préserver l'idée de terroir. Jean-Yves Daniel s'inquiète de la taille de cette union de communes qui reste encore en-deça des autres communautés de l'Aude. Julie Bardy espère qu'une entité des Pyrénées orientales apportera un plus. René Auque, Serge Grenet  et Hélène Fébro souhaitent conserver une identité rurale. Une réunion sera organisée avec la population. A l'unanimité les élus ont donné l'autorisation au maire pour prendre la délibération qui valide le projet. 

 


N. Rubiano (à gauche) s'est inquiétée des disparités des subventions aux associations

 
Le maire a félicité Hélène Cassignac (à gauche) pour le travail effectué pour le budget
 


 RETOUR AU SOMMAIRE DES ARTICLES

  

 img2.gif Merci de voter pour ce site

 

  RETOUR AU MENU PRINCIPAL