8 mai: La Victoire dans le recueillement

Le  69 ème anniversaire de la Victoire a été célébré simplement mais dignement. Première manifestation patriotique présidée par le nouveau maire, Patrick Dapot, elle avait d'autant plus de signification pour lui, qu'ancien militaire, il ne pouvait ouvrir la cérémonie sans tourner ses pensées vers les soldats français qui combattent dans le monde entier, avant de laisser la place à la manifestation officielle.

Cette page d'histoire, lourde de victimes civiles et militaires, rappelait les cinq années de guerre et d'occupation nazie. Elle était «un hommage solennel à tous ces combattants, artisans de notre Libération» soulignait  le message de Kader Arif, secrétaire d'état chargé des anciens combattants. Ce même message, lu par le maire, rappelait que se souvenir est un devoir et une nécessité et que «Le 8 mai 1945 constitue une date fondatrice de ce magnifique édifice qu'est l'Europe de la paix... Cette paix a un nom, un espace, une histoire, c'est l'Europe. Elle a su nous préserver de la guerre et garantir la fraternité des peuples. Veillons à en assurer, ensemble, le destin». 

Auparavant, le maire et le président des anciens combattants Guy Flamand avaient déposé une gerbe au monument aux morts. Avec les élus présents autour du monument aux morts, avec les présidents, porte-drapeaux et membres des associations patriotiques et la population, ils ont observé une minute de silence,  écouté les sonneries et La Marseillaise, dans le plus grand recueillement. 

  

 

 

 RETOUR AU SOMMAIRE DES ARTICLES

  

 img2.gif Merci de voter pour ce site

 

  RETOUR AU MENU PRINCIPAL