8 mai 1945 un jour nouveau.

…La seconde guerre mondiale, qui opposa le monde entier excepté l’Amérique latine, fit environ 60 millions de morts et marquera à jamais les esprits par la barbarie qui  la caractérisa. Elle débuta par l’invasion de la Pologne par la Wehrmacht le 1er septembre 1939 et se termina pour le continent européen le 8 mai 1945 après la capitulation de l’Allemagne. Le 8 mai est la commémoration de la joie immense qui accueillit la nouvelle de la fin de la guerre. C’est l’occasion également de se souvenir d’un passé douloureux pour mieux construire un avenir fraternel.

A l’issue de la seconde guerre mondiale, la France et l’Allemagne mettaient fin aux conflits qui les opposaient depuis plus d’un siècle. En 1963, le président Charles de Gaulle et le chancelier Konrad Adenauer signaient le traité de l’Elysée qui entérinait la coopération franco-allemande...

Si les armes se sont tues à nos frontières n’oublions jamais le sacrifice de nos aînés tombés au champ d’honneur. Leurs noms gravés sur les stèles des monuments aux morts doivent nous interpeller à jamais. Thézan se souvient, Thézan honore ses Enfants, Thézan transmet leur souvenir. Enfants d’aujourd’hui, Hommes de demain vous ne devez jamais oublier que la paix et la fraternité entre les peuples ne doivent pas avoir l’odeur du sang.

Aujourd’hui pour ce 64ème anniversaire la population se rendait en cortège aux monuments aux morts. Emotion  et recueillement à la lecture du message du Président des Anciens Combattants René Fischer :

… » La guerre n’est pas inéluctable car seul le recours à la négociation est de nature à contribuer efficacement à la résolution des conflits… ».Sonnerie aux morts, minute de silence et hymne national pour rappeler que l’histoire d’hier ne devra pas être celle de demain.

M le Maire Guy gout faisait lecture  du message de M Jean Marie Bockel, secrétaire d’Etat à la Défense et aux anciens combattants :

… » Synonyme d’indicibles souffrances, cette journée du 8 mai nous rassemble autour des valeurs communes de liberté et de fraternité qui demeurent au fondement même de notre contrat social et de notre identité… »

.

Au terme de cette commémoration M le Maire Guy Gout invitait les participants  à prendre le verre de l’amitié.

 RETOUR AU SOMMAIRE DES ARTICLES

  

 img2.gif Merci de voter pour ce site

 

  RETOUR AU MENU PRINCIPAL