Le cœur du village fait rues neuves


La nouvelle équipe municipale, dirigée par le maire Guy Gout, avait placé la mise en valeur du cœur du village dans son programme électoral. Au fil des années, les travaux sont allés bon train en divers endroits de la commune. La semaine dernière, c'était au tour du vieux village d'êtree l'objet de toutes les attentions. C'est à l'entreprise Boileau-Cassignac de Saint-Pïerre-des-Champs que le maire a confié la remise en état des rues Auguste-Montagné, de l'ancienne église, de la placette, de l'impasse Marcellin-Albert, ainsi que la rue des Tailleurs. Les ouvriers ont procédé au nettoyage de chacune des rues, au balayage, à la préparation du support avec de la grave-émulsion, puis au compactage et à la pose de la bi-couche de couleur grise.

L'abondance d'engins pour étaler, rouler, compresser... a sans doute exposé les oreilles à quelques décibels supplémentaires, mais il apparaît que les travaux ont été réalisés avec la plus grande diplomatie et que «la quasi totalité des habitants est très satisfaite de ces travaux attendus depuis de nombreuses années» a souligné l'adjoint aux travaux Serge Grenet. Le résultat valait bien quelques désagréments.

Cette rénovation permettra aux convois funéraires de se rendre vers le cimetière dans de meilleurs conditions. Elle permettra aussi aux habitants et aux touristes de passage de s'attarder dans le vieux village où existent toujours les habitations en circulade selon la tradition locale et où il est encore possible de voir une partie de l'ancienne église rachetée par un particulier ou encore l'ancienne maison des «nobles», dont l'entrée se faisait par un escalier extérieur, et même quelques vestiges des anciennes portes du village...

Ces travaux ont coûté un peu plus de 11 000 euros H.T. Associée au fleurissement, aux divers travaux d'embellissement du village réalisés depuis trois ans, cette nouvelle tranche allie l'utile à l'agréable et met l'accent sur le côté historique et touristique du village.


                                            Guy Gout, à droite, et Serge Grenet sont satisfaits de la remise en état des rues.

 
                                                                                                                                               C'était la valse des engins pendant quatre jours.                                                                                                                          


Les camions étaient au rendez-vous.


 


 RETOUR AU SOMMAIRE DES ARTICLES

  

 img2.gif Merci de voter pour ce site

 

  RETOUR AU MENU PRINCIPAL