Eric Brissot au conseil municipal

Pour la reprise des réunions dans la salle des mariages totalement rénovée, le maire Guy Gout avait invité Eric Brissot, conseiller général du canton. Pas seulement pour qu'il constate la réussite de cette rénovation mais pour parler subventions. Ainsi le maire lui a-t-il remis en mains propres le dossier de demande d'aides pour la réfection de la mairie et fait un exposé récapitulatif des diverses demandes faites par la commune. En précisant qu'à ce jour, elles sont soit en attente de réponses ou ont été refusées surtout pour ce qui concerne les travaux d'eau et assainissement et la réfection du stade. Eric Brissot a alors indiqué que le Conseil général n'apportait pas d'aide pour travaux réalisés en raison d'une augmentation de population. En ce qui concerne le stade, ce dernier a proposé de représenter le dossier en reformulant la demande comme aire de jeux. Quant au dossier d'aménagement de l'école maternelle, il se rapprochera de la Direction Départemental de la Jeunesse et des Sports.

Après le départ du conseiller général, le conseil a repris son cours. Notamment pour parler de la réalisation de l'école maternelle avec salle de motricité, salle de repos, sanitaires... et mobilier adapté. Actuellement, l'employé communal habilité à effectuer ces travaux a entrepris l'aménagement de l'étage afin de poursuivre au rez-de-chaussée dès que les élèves seront en vacances. Tout doit être prêt pour la rentrée. Des demandes de subvention ont été faites au Conseil régional, au Cosneil général et au titre de la DETR (dotation d'équipement des territoires ruraux). René Auque, adjoint chargé des écoles s'est rapproché de la future directrice de l'école pour définir le mobilier et le matériel nécessaire pour l'accueil des enfants. Le devis de 5 385,91 € pour l'acquisition de jeux divers, tables, chaises, petits lits.... a été présenté et accepté à l'unanimité par les élus. D'autre part, René Auque a précisé qu'il est obligatoire de fournir une collation aux petits le matin (fruit, laitage, fromage) et qu'une participation sera demandée aux parents. La commune va se rapprocher de Sud Est Traiteur qui fournit les repas à la cantine afin qu'il fasse une proposition. Il a également rappelé que cette classe peut accueillir jusqu'à 30 enfants et que ceux-ci seront accueillis en fonction des places disponibles.

Unanimes pour rejoindre Lézignan
La commune a demandé une subvention à la Fondation du patrimoine pour la réparation du toit de l'église. Cet organisme qui intervient dans la remise en état d'édifices a demandé à la commune de verser une cotisation de 50 € et 100 € pour des frais de dossier afin de valider son adhésion. «Ce qui aurait pu être évité» a ajouté Nadine Rubiano «puisque nous avons donné pouvoir au maire pour signer et valider de type de décision». Serge Grenet a proposé de les solliciter pour effectuer la rénovation de certains porches de portes dans le cœur du village dans le cadre d'un futur embellissement de celui-ci.

L'Intercommunalité est revenue au cœur du débat. Léone Falcou, absente, avait remis un courrier dans lequel elle précisait être favorable à une adhésion à la communauté de communes de la région lézignanaire. Proposition confirmée par Serge Grenet qui souligne que «notre bassin de vie se situe à Lézignan» mais surtout qu'il a quitté la dernière réunion du conseil communautaire «où tout le monde parle mais où il n'y a pas de leader. D'autre part, j'ai trouvé l'intervention de Roger Dupuy, président de la CC du Lézignanais très claire. Je pense que notre village ne peut que se développer dans cette communauté de communes» a-t-il ajouté. L'ensemble des élus est allé dans ce sens.«A un moment donné il faut prendre la bonne décision, je suis heureux que vous ayez fait ce choix pour le village. Nous confirmeront ce vote au conseil de juillet» a résumé la maire.

En début de réunion, le maire avait fait le point sur les travaux d'eau et la distribution en eau potable avec coupures de 14 h à 18 h et de 21 h à 6 h... le temps que ceux-ci se réalisent. Tout a été mis en œuvre pour que les informations passent bien. Ce n'est plus qu'une question de patience, l'eau devrait couler au robinet sans coupure dès le début juillet.


Patrice Marty, adjoint a présenté le dossier de l'école maternelle à Eric Brissot.

 


 RETOUR AU SOMMAIRE DES ARTICLES

  

 img2.gif Merci de voter pour ce site

 

  RETOUR AU MENU PRINCIPAL