Bilan de fin saison convivial

La saison est terminée pour la quarantaine de chasseurs de grand gibier de l'ACCA, association communale de chasse agréée - section de Thézan.  Du 15 août au 28 février, ils se sont retrouvés chaque mercredi - et uniquement ce jour-là - sur un territoire de chasse de 1 500 ha.  Samedi dernier, ils étaient presque tous présents pour dresser le bilan de fin de saison avec leur président Fabrice Oliver.
Une saison qualifiée de normale avec 33 sangliers mais sans chevreuil parce qu'il n'y en avait pas, bien que l'association puisse bénéficier de six bracelets chaque année. 
Sans chien, un chasseur n'est rien!
Cette rencontre était aussi l'occasion de mettre en place les prochaines journées de prestation pour  l'entretien du territoire, des postes numérotés et des voies de passage pour les piqueurs, les chasseurs qui rabattent le gibier avec leurs chiens. D'ailleurs, comme l'a précisé le président, «sans chien on n'est rien» - les chiens les plus fréquents pour le grand gibier étant les griffons bleus, les fauves de Bretagne, les Gascons, les beagles ainsi que les Jack Russel qui commencent à être plus nombreux.  

Serge Grenet, adjoint représentait le maire Guy Gout. Ce dernier a insisté sur le respect des consignes de sécurité rappelées par le président lors du briefing avant le départ chaque mercredi matin pour contrôler que chacun porte bien le gilet de sécurité et rejoigne bien son poste. «C'est une main de fer dans un gant de velours» a ajouté l'adjoint. Le président a remercié la municipalité pour la mise à disposition du local pour le découpage du gibier, dont le revêtement du sol sera prochainement refait par les chasseurs dans le respect des normes d'hygiène en vigueur. 

Pour conclure de manière conviviale, les chasseurs sont passés à table. Ce sont Patrice Marty et René Auque, adjoints et à l'occasion «cuisiniers municipaux» qui se sont mis aux fourneaux pour préparer une super paëlla maison, plat principal du repas qui a été appréciée de l'ensemble des convives. Y compris de Serge Grenet... «Si les élus ne sont pas des chasseurs, ils aiment bien chasser au plat !» a-t-il conclu. 

 
Les adjoints ont préparé une super paëlla

 
Le président (à gauche)... une main de fer dans un gant de velours!

 
Roger Férrère dit « La boulange » (au centre), doyen des chasseurs

                                                    


 RETOUR AU SOMMAIRE DES ARTICLES

  

 img2.gif Merci de voter pour ce site

 

  RETOUR AU MENU PRINCIPAL