BILAN DE LA PREMIERE ANNEE DE MANDAT

Monsieur le Maire merci de nous recevoir nous souhaiterions faire avec vous le bilan votre première année du mandat

Question :  Comment s’est passé le début du mandat ?

 Réponse : Tout d’abord les tâches ont été réparties entre les adjoints et les conseillers municipaux de manière à déterminer dans la transparence la plus totale qui fait quoi. Nous nous sommes présentés à l’ensemble du personnel communal en leur indiquant nos attentes calquées sur celles de la population. Dans le domaine du personnel notre objectif est de leur faire suivre toutes les formations possibles, et, de favoriser le déroulement et la progression de leur carrière. Il n’y a qu’à voir ce qui a été dernièrement réalisé en régie pour apprécier leur compétence et de leur motivation.

Nous nous sommes attaqués ensuite au recensement des travaux qu’il nous faudrait accomplir pour rattraper le retard accumulé par notre commune et pour également, et surtout, répondre aux injonctions préfectorales sur le document d’urbanisme que nous avons décidé de présenter même si nous n’étions pas d’accord pour le voter.

Question : dans ce domaine précis de l’urbanisme vous changez d’avis.

Réponse : pas du tout. Il s’agit de prendre en compte l’intérêt supérieur du village qui d’une part a besoin de se développer, et d’autre part, débloquer les nombreux permis de construire en attente.

Question : vous avez pas mal réalisé en peu de temps.

Réponse : il est vrai que nous nous sommes beaucoup investis. Une de nos premières réalisations a été la réfection de la partie finale de la voie d’accès au domaine du SAUT, qui ne permettait plus la circulation de certains véhicules alors que des personnes y résident en permanence. Rapidement nous avons pris des mesures concernant la gestion de l’eau en fermant le point de distribution de PRAT DE MA qui induisait une déperdition considérable. Notre prudence en la matière tenait compte d’une période de sécheresse particulièrement longue et du souci de passer un été sans pénurie comme ce fut le cas, malheureusement, pour certaines communes voisines.

L’examen du fonctionnement de notre réseau d’assainissement nous a conduits  à déposer auprès du Conseil Général et de l’agence de l’eau plusieurs dossiers de subventions :

Pour la réhabilitation du réseau entre la Couverte et le bas de la rue du four communal.

Pour la restauration des lits de séchage de la station d’épuration.

Pour une étude sur la gestion des boues de la station d’épuration.

Question : ce secteur est vraiment un très gros morceau

Réponse : c’est hélas vrai, notre réseau a plus de 35 ans et il de bonne gestion de le réhabiliter par étapes en profitant  de ces interventions pour supprimer les branchements d’eau en plomb dont la date limite de résorption est fixée à 2013.

Question : depuis ce début d’année 2009 vous avez entamé deux gros chantiers.

Réponse : oui, et je suis conscient de la gêne qu’ils procurent aux riverains puisque tous les deux concernent le centre du village. La réhabilitation du réseau d’eaux usées nous permet dans le secteur en cause de changer outre le collecteur des égouts, la conduite d’eau potable, et la reprise des branchements en plomb. Le montant des travaux est estimé à 200 000 €.

Le second chantier concerne la cour d’Artos. Il avait déjà été examiné ces dernières années mais non réalisé. Nous l’avons repris en réduisant au maximum tout ce qui pouvait l’être et lancé les travaux sur l’ensemble des places du quartier de manière à remodeler le centre de la commune. Le montant estimatif des travaux est de 200 000 €.

Question : il faudra financer tout cela

Réponse : nous escomptons sur les travaux d’assainissement une subvention de l’ordre de 70%. Pour la cour d’Artos nous avons  obtenu 30 % de la région et espérons 20 % de l’état.

Question : vous allez endetter la commune et accroitre la pression fiscale.

Réponse : il est vrai que nous avons réalisé deux emprunts. Les travaux relatifs au réseau d’eau et d’assainissement conduiront inéluctablement à la mise en place de nouveaux tarifs afin d’équilibrer ce budget annexe. En ce qui concerne la pression fiscale nous avons voté le budget 2009 avec une augmentation des taux d’imposition de l’ordre de 1 point pour chaque taxe.

Question : vous avez prévu d’autres travaux au cours de 2009.

Réponse : nous réaliserons au cours du 2ème semestre le réservoir de Poursan. Ces travaux sont demandés par les services de tutelle pour valider la carte communale, et il convient de s’exécuter.

Question : vous paraissez très attaché au consensus et à la transparence.

Réponse : nous nous étions engagés pendant la campagne électorale à prendre l’avis de la population. Les commissions extra municipales fonctionnent régulièrement, et nous organisons environ tous les six mois une réunion publique visant à faire le compte rendu de l’action écoulée d’une part, et à recueillir d’autre part l’avis de tous ceux qui veulent bien l’exprimer. Par ailleurs, en toutes circonstances, nous essayons de prendre en compte toute remarque constructive qui nous est faite.

Question : Etes vous satisfait de votre première année de mandat ?

Réponse : c’est plutôt à la population de le dire. Pour ma part j’essaie d’accomplir la tâche passionnante qui m’a été confiée par mes concitoyens avec beaucoup de détermination, tout en restant humble et modeste en souvenir de mes origines.

 

  

 RETOUR AU SOMMAIRE DES ARTICLES

  

 img2.gif Merci de voter pour ce site

 

  RETOUR AU MENU PRINCIPAL