Une fuite d'eau fait s'affaisser le talus

Conséquence d'un surplus d'eau, le talus situé rue du Moulin à vent s'est affaissé. 
En milieu de semaine dernière, les ouvriers d'une entreprise travaillant sur le site de la future ferme photovoltaïque ont demandé à la mairie, en toute logique, l'autorisation d'utiliser une arrivée d'eau pour les travaux en cours sur l'ancienne décharge. Le branchement a été effectué au niveau du bâtiment de l'ex communauté des communes de la contrée de Durban sur l'arrosage intégré qui fonctionnait en permanence. 

Dès vendredi après-midi, le voisin riverain du bâtiment a alerté la mairie  au vu de l'eau affluant au pied des arbres et arbustes. L'employé communal  est venu sur les lieux, à deux reprises et a ligaturé la quasi totalité des tuyaux. Dimanche matin, le même voisin appelait de nouveau le maire Serge Grenet car l'eau coulait toujours intensément au niveau du seul tuyau situé en bout du système, qui a subi la une forte pression et formé un «mini geyser». Ce dernier arrivait sur place ainsi que l'employé municipal qui n'a eu d'autre solution que de fermer l'arrivée d'eau principale située dans le bâtiment inter-communautaire. Mais vers 23h, une administrée qui promenait ses chiens découvrait  l'affaissement du talus et alertait le maire, qui n'a pu que constater la descente d'une grande partie de la terre liée à une saturation d'eau. «Le problème sera résolu - en son temps - avec location d'un tracto-pelle pour remonter la terre» a indiqué le maire.

 

 


 RETOUR AU SOMMAIRE DES ARTICLES

  

 img2.gif Merci de voter pour ce site

 

  RETOUR AU MENU PRINCIPAL