Les floralies succès pour une première

Sous l’œil bienveillant de Sainte Eulalie revêtue de sa nouvelle parure a eu lieu les premières floralies .Un bouquet d’images, d’anecdotes et de senteurs pour apprendre à aimer Thézan. Se sentir bien dans le village en cette journée de l’Ascension c’est ce que l’équipe municipale et les différents exposants ont essayé de faire. Un marché du terroir venait en plus agrémenter cette conviviale et originale manifestation. Les nombreux étals attiraient les chalands par le choix des produits proposés .Débauche de fleurs multicolores aux senteurs enivrantes, plantes exotiques constituaient un beau parvis pour le plaisir des yeux.

Régal du palais, rondes des saveurs devant l’étal de Sylvie la boulangère qui proposait toute sorte de pains (aux figues, sésame, fromage, céréales)  fougasses et gâteaux. On ne pouvait ne pas s’arrêter devant le stand de la charcuterie de Luc sur Orbieu sans satisfaire sa gourmandise .Divers saucissons aux cèpes, pistaches étaient proposés par une gentille commerçante qui par sa gouaille était aussi un véritable spectacle improvisé. Véritable palette de couleurs au stand de Stéphanie avec ses olives aux différents accommodements : un petit voyage autour de la Méditerranée en dégustant et en fermant les yeux. Un véritable plateau de fromages d’Auvergne et des Corbières pour le dessert. Comme disait Pasteur. » ..Une journée sans vin est une journée sans soleil.. »: Vins du terroir rouges et rosés pour faire chanter les cœurs mais avec modération et du Corbières s’il vous plaît. Vers treize heures un succulent méchoui préparé et servi par Guillaume permit de satisfaire l’appétit d une cinquantaine de convives. Cerise sur le gâteau l’accordéon de Georges fit valser les cœurs sur l’air des amours de Saint Jean. Et puis il y eu ce moment d’agréable surprise où les Mistonnes parées aux couleurs du village défilèrent dans les rues et firent une démonstration de twirling bâton sous les yeux admiratifs du public. Battant en musique aux sons des baguettes tels les tambours du Bronx quatorze instrumentistes firent découvrir ce nouvel art de la percussion merci aux Fûts furieux de Montseret.La chorale du Chant des Corbières de Durban interpréta quelques morceaux connus repris en cœur par un public ravi. Monsieur le Maire Guy Gout clôtura cette manifestation en remerciant l’ensemble des exposants et en leur donnant rendez-vous l’année prochaine. Une mention est attribuée à Monsieur René Auque troisième adjoint initiateur de cette manifestation. La satisfaction du travail bien fait se lisait sur les visages de tous les participants chacun ayant apporté sa touche d’originalité.



 

  

 RETOUR AU SOMMAIRE DES ARTICLES

  

 img2.gif Merci de voter pour ce site

 

  RETOUR AU MENU PRINCIPAL